Cette année le repas de Noël a eu lieu chez mes parents.

J'ai été chargée d'amener le foie gras: recette ici, en remplaçant le mode de cuisson par celui proposé dans le verdict final. Cela donne un foie gras mi-cuit, qui a été bien apprécié cette année encore. Par contre, il faut le faire un peu à l'avance et le laisser reposer 2 à 3 jours avant de le manger.

J'ai aussi fait le gâteau des rois pour compléter nos traditionnels 13 desserts (oui, vous avez bien lu: treize !). Un peu en avance sur la saison, mais je crois que cela fait plaisir à ma mère (réminiscence de jeunesse). Ce coup-ci, je l'ai fait cuire dans un four pourri 12 minutes et la cuisson était bien. J'ai placé un ramequin à l'intérieur de la couronne pour qu'elle ne se ferme pas en gonflant (je l'ai laissé en place pendant la cuisson): ça a bien fonctionné, sauf que le gâteau a gonflé en largeur et non en hauteur. J'ai donc décidé d'investir dans un moule pour le prochain. Sinon, je crois que le secret pour qu'il monte bien, c'est que la levure soit bien fraîche.

Sinon, pour accueillir mon beauf de passage à la maison, j'ai réutilisé ma recette de bûche choco - framboise: je crois qu'elle a plu puisqu'il m'a demandé si on pouvait la refaire pour fêter le nouvel an. Cette fois ci, j'ai fait un gâteau plus fin (proportion de la pâte = 2/3 de la recette) et j'ai doublé la quantité de crème à la framboise en forçant sur la confiture de framboise: ça faisait un peu trop de crème, mais elle avait bon goût, bien qu'un peu sucrée (refaire donc en prenant 1,5 fois la recette de la crème, en mettant de très grosses cuillères de confiture de framboises et en réduisant la quantité de sucre).

 

Sinon, pas de photos cette année: on a tout mangé avant que je pense à sortir l'appareil photo...